De 2010 à aujourd’hui

De 2010 à aujourd’hui

Entre storytelling et journal intime,
retour sur dix ans de galère extatique...

Première représentation d'une toute jeune Compagnie ERNO à l'Actor Café à l'Espace BMK - Metz - 2010 (Thomas Bize, Guillaume Gérard, Thomas Pfaff, Viktoria Aubert, Timothée Catteloin et Nastacia Barois)

2010 : Premiers pas à Metz...

F

raîchement débarqué de Paris, Guillaume Gérard fait la rencontre de Nastacia Barois et Timothée Catteloin, avec qui il se retrouve autour d’un projet de théâtre pauvre mais brillant, inspiré par le théâtre de tréteaux, l’expressionnisme allemand et la violence burlesque du monde moderne. Les statuts sont déposés au Tribunal de Metz, l’association « La Compagnie ERNO » est née… ne reste plus qu’à la faire vivre. C’est l’année de la rencontre avec Viktoria Aubert, des premières esquisses de La Barque de Charon présentées au Théâtre de la Seille, à l’Emile Vache et à l’Espace BMK – Metz. Durant l’été, l’association QSL engage la troupe pour animer la place Saint-Louis tout l’été avec La Criée Sauvage, un « rendez-vous hebdomadaire participatif d’information locale », soit 42 représentations de 20 minutes.

Ayant pour projet de monter comme deuxième création une réécriture de Bacchus de Jean Cocteau, Guillaume prend contacte avec Philippe Boissé, curé de l’église Saint-Maximin de Metz. Curieux des projets de cette jeune compagnie sans le sou, il l’invite tout de bon à y en entrer en résidence dès le mois de décembre.

Timothée Catteloin, premier interprète de Bill Cecco - Première présention de Peter Pan - Juin 2011

2011 : Peter Pan, Nuit Blanche 4 et insulino-dépendance

Les quatres compères emménagent dans un grand local attenant à l’église Saint-Maximin, bientôt rejoints par Geoffrey Becker.

Encore trop ambitieux pour ses jeunes épaules, le Bacchus de la Compagnie ERNO ne verra pas le jour. Pour changer de l’ambiance tragique et anxiogène de La Barque de Charon, Viktoria Aubert propose de monter un adaptation familiale de Peter Pan de James Barrie.

Une première version du spectacle est montrée à l’église Saint-Maximin en juin, avec Gustin Aubert, 11 ans, dans le rôle-titre.

Françoise Toussaint, directrice du Centre Arc-en-Ciel, rue Mazelle, propose à la compagnie de reprendre en main son atelier théâtre pour enfants à partir de la rentrée de septembre.

Deuxième esquisse de la Barque de Charon, présentée lors de la Nuit Blanche 4 - Photo : Cie ERNO